ITER, HALL DE FABRICATION DES BOBINES DE CHAMP POLOÏDAL

Situé à flanc de colline, sur la roche calcaire caractéristique de la région des gorges du Verdon, le site industriel d’ITER est posé sur une plateforme conçue comme une citadelle de Vauban. Le hall de fabrication des bobines de champ poloïdal (fusion magnétique contrôlée) d’ITER est un bâtiment long d’environ 250 mètres sur 50 de large, soit des dimensions similaires à celles de la corderie de l’Arsenal de Venise ou de la corderie royale de Rochefort-sur-mer.

Le process industriel est déterminant pour sa volumétrie et nous avons proposé une architecture entièrement vouée à la production des bobines. Notre projet exploite la lumière du soleil pour en faire le motif principal de son développement, à l’instar du projet ITER qui se propose de reproduire le principe de la fusion du soleil. La conception du hall découle entièrement de l’orientation du bâtiment par rapport au soleil : ainsi, sur le côté nord, pour une meilleure ergonomie de travail, nous laissons pénétrer la lumière. En revanche, la face sud est protégée du rayonnement par une façade très fermée. Des capteurs solaires y sont aussi disposés pour la production d’eau chaude sanitaire. Un système de vantelles et de brise-soleil fait vibrer le bas de la façade, dans sa partie “habitée“.

La “vague“ qui constitue la façade sud, finit symboliquement le site et se pose en élément structurant, en réponse au bâtiment de bureaux de l’Architecte Ricciotti. Cette façade située face à la garrigue, pouvant être recouverte de capteurs photovoltaïques, renforce le caractère d’énergie renouvelable lié au process d’ITER. Nous proposions donc l’image positive d’une architecture bioclimatique se substituant à l’image de dangerosité souvent associée à la production d’énergie nucléaire.

L’autre enjeu important de cette construction résidait dans la durabilité de ce bâtiment : en effet, la production des bobines ne devant durer que deux ans, il fallait le concevoir avec déjà l’idée de sa reconversion.

 

 

 

 

Lieu

CADARACHE, FRANCE

Date

2009 (CONCOURS)

Maìtre d'ouvrage

ITER

Partenaires

GROUPEMENT CONCEPTION-CONSTRUCTION : S2E : SNC LAVALIN, ELECNOR, ACSA, JF SCHMIT

Surface

34 200 M2