CONSTRUCTION D’UNE AEROGARE DEPART PASSAGERS POUR L’AEROPORT DOLE JURA

Le projet concerne la construction d’une nouvelle aérogare départ passagers pour l’Aéroport Dole Jura sur la commune de Tavaux qui permettra le traitement de 200 000 passagers annuels. Le terminal existant sera requalifié pour l’aviation d’affaires générale avec les correspondants espaces de conférence et de réception.

La nouvelle aérogare passagers s’inscrit dans la continuité des constructions existantes. Elle prend place entre le terminal d’arrivée (extension réalisée en 2012) et le bâtiment «Moyens Généraux». Elle fait face au parking à l’Ouest et au tarmac à l’Est, occupe une place centrale vis-à-vis de l’ensemble de l’aéroport. Du côté ville comme du côté piste, le nouveau terminal respecte l’alignement dicté par ces constructions. Nouvelle pièce d’un ensemble qu’il complète, il redonne au tout une certaine harmonie. La volumétrie simple et compacte du bâtiment, qui se décompose en plusieurs parties distinctes permet de retrouver l’échelle des bâtiments existants, une échelle de proximité. Les trois volumes qui composent la nouvelle aérogare sont de hauteurs différentes. Ce jeu d’altimétrie permet de créer plusieurs plans successifs dans la perception de l’ensemble. Le choix des matériaux (ainsi que leur couleur) assure une continuité avec le traitement des bâtiments existants. Le nouveau terminal, qui profite d’une orientation Nord-Ouest / Sud-Est abrite des espaces traversants.

La création du nouveau terminal est l’occasion de repenser les abords de l’aéroport et notamment son parvis, en étroite liaison avec l’aménagement existant. Ces abords reprennent la même écriture que les éléments existants. Des bandes successives, disposées parallèlement à la façade rythment la séquence d’entrée. Elles sont constituées de deux murets de gabions de 80 cm de hauteur et accueillent de grandes jardinières ainsi que le mobilier urbain (bancs, éclairage etc…). Ces bandes créent une succession de filtres. La première rangée d’arbres existants qui longe le parking précède les lignes de bambous qui apparaissent comme la seconde peau du bâtiment. L’aménagement extérieur, qui fait écho à la composition volumétrique du nouveau terminal, donne de l’épaisseur, de la profondeur à la séquence d’entrée. Il marque un seuil, une transition entre l’extérieur et l’intérieur de l’aéroport.

Le nouveau terminal se décompose en trois volumes parallèles, de hauteurs différentes, orientés dans une direction Nord-Ouest / Sud-Est. La tour de contrôle demeure l’élément le plus haut de l’ensemble. Le décalage entre Les trois volumes, dans un mouvement de cisaillement, génère de nouveaux espaces extérieurs de part et d’autre du termi- nal. Du côté des pistes, la «cour des bagages» permet de concentrer et de mutualiser l’activité liée au traitement des bagages en un même lieu. Du côté du parvis, un petit jardin est dégagé au Sud de l’aérogare. Il permet d’apporter de la lumière naturelle à l’attente du PIF (Poste d’Inspection Filtrage) et d’accueillir une des issues de secours de la mezzanine. Ce jardin apparaît dans le prolongement du hall lui offrant ainsi une perspective.

Lieu

TAVAUX, FRANCE

Date

2015

Maìtre d'ouvrage

CONSEIL GENERAL DU JURA

Partenaires

ADPI (INGENIERIE AEROPORTUAIRE), GEC (BET STRUCTURE, FLUIDES ET ECONOMIE)

Surface

2500 M2