Collège Gambetta

Une fine bande de terrain, coincée entre l’ancien théâtre de l’Est Parisien et le lycée Gambetta, a été mise à profit pour étendre l’établissement scolaire et le doter de salles dédiées aux activités diverses qu’on ne pouvait héberger dans l’existant, faute de place ou d’installation appropriée : l’informatique, la musique, le dessin. Le nouveau bâtiment instaure une logique de compacité et d’autonomie sur cette parcelle grevée de servitudes de passage pour les pompiers. Marquée par les longues horizontales des panneaux de béton préfabriqués, l’extension peut être vue comme une sorte de long vaisseau, un paquebot coiffé de toitures voiles courbes correspondant aux espaces des différentes classes, mises en communication par un jeu de passerelle, coursive et escaliers apparents. Le nouveau bâtiment possède aussi une cour, reliée à la cour existante mais différenciée par un léger abaissement de niveau. La nécessité de maintenir l’accès pompier de la rue jusqu’au fond de la parcelle a imposé des hauteurs sous plafond atteignant 4,50 mètres, redoublant d’autant les volées d’escalier. L’extension comprend aussi un gymnase semi-enterré qui prend le jour par des fenêtres en bande placées en soubassement.

Imposante, sans concession, avec ses longues parois, ses façades fermées sur rue, l’architecture n’est pas sans évoquer certains bâtiments qui, aux yeux de la critique, renouvelaient l’architecture industrielle. Elle se veut aussi pédagogique. L’écriture high-tech rend explicite et visible le fonctionnement de la charpente, et détaille ses différentes pièces. L’espace oriente ainsi les éventuelles divagations des élèves vers la construction et la découverte de la tectonique.

Lieu

Avenue Gambetta à Paris 20e, France

Date

2007

Maìtre d'ouvrage

Ville de Paris

Partenaires

GEC Ingénierie (BET TCE)

Surface

1 700 m2